Vis ma vie d’Entrepreneuse : le témoignage de Carole

VMVECarole

Vis ma vie d’Entrepreneuse : le témoignage de Carole

Hello Carole ! Merci de participer à cette interview ! Quelle est ton humeur du moment ? 🙂

Je me sens sereine et à ma place

Dans un instant, nous parlerons de ton métier mais avant nous avons envie de savoir: qui es-tu, belle âme ?

Je suis Carole Fortuna et je suis libératrice de vos en-vies, de votre communication et de votre joie

Quel était ton métier par le passé ?

J’étais manager commerciale et formatrice en communication managériale , commerciale et relation clientèle

Depuis quand es-tu entrepreneuse et quel est ton métier maintenant ?

Je suis entrepreneuse depuis 2015. J’accompagne les personnes, dans le respect de leurs valeurs, à explorer de nouvelles voies, à libérer leur potentiel, à retrouver leur authenticité et leur intégrité, à oser être dans la joie de vivre, prendre confiance, s’exprimer et communiquer, afin de retrouver un élan d’en-vie

J’accompagne les entreprises à développer l’épanouissement professionnel et personnel de leurs collaborateurs, la communication et la cohésion, entre eux et avec les partenaires, prestataires et clients.

Les outils utilisés sont la musicothérapie, le yoga du rire, la formation en communication humaine, le coaching, la libération et l’utilisation de sa voix.

Quelle est ton intention avec ton entreprise et ses produits ou services ? Que veux-tu permettre et à qui ?

Je souhaite accompagner tout un chacun à retrouver cette en-vie, cette intégrité que nous avons tous, que l’on soit dans l’handicap physique, psychique, social, la maladie.
Libérer son expression et retrouver sa place d’être communicant et vibrant.

Ce métier a-t-il toujours été celui-là depuis que tu es entrepreneuse ou as-tu fait évoluer ton projet depuis sa création ?

Il a évolué avec l’apport d’outils complémentaires au départ j’étais musicothérapeute, formatrice ..
Maintenant je suis libératrice, je suis le tremplin qui permet à chacun de trouver son élan pour oser être et
communiquer.
Et il évoluera encore !

Qu’est-ce qui t’a amenée à créer ton entreprise ? Comment t’est venue l’idée ?

J’étais, par ma multipotentialité , un ovni dans le monde l’entreprise, je n’arrivais pas à rentrer dans les cases et
cet atypisme était essentiel pour les entreprises avec lesquelles j’ai travaillé pour lancer des projets incroyables
que personne n’osait faire.

Je suis chanteuse lyrique en parallèle et je cherchais un moyen de lier ma passion du développement de l’humain et de la voix.
C’est ainsi qu’est venue l’idée de mon entreprise COMUNISSONS (communication, communion, unissons, sons
unis…)

Et comment as-tu choisi le nom de ton entreprise ?

Le songe d’une nuit d’été. En pleine nuit Comunissons s’est révélé, je me suis levée et je l’ai écrit, heureusement car le lendemain j’avais oublié.
Ensuite j’ai fait un sondage auprès de mes proches , mes anciens clients , partenaires en proposant plusieurs
styles d’écriture pour choisir la bonne.

À quoi t’es-tu formée pour le créer ?

Musicothérapie, art-thérapie, yoga du rire, coaching (pour obtenir une certification à ce métier que je pratiquais en management) et libération de la voix de l’être.

Bénéficiais-tu d’aides financières comme une allocation chômage quand tu t’es lancée ?

Oui pendant 2 ans , plus un apport financier de mon entreprise car j’ai bénéficié d’un pdv (plan de départ
volontaire)

Comment as-tu procédé pour officiellement devenir entrepreneuse ? As-tu été accompagnée pour ça ?

Oui par une coach qui a compris mon autonomie et m’a laissé agir seule en me conseillant efficacement.
J’ai mis du temps pour mûrir mon projet car je ne suis pas une rapide et je souhaitais une adhésion de mon
époux et mon fils. J’ai attendu qu’ils soient prêts à accepter un changement de vie.
D’ailleurs je continue à me faire accompagner dans certaines étapes de ma vie d’entrepreneuse.

Quelles différences observes-tu entre la perception que tu as de la vie, du travail, du monde, que tu avais avant et celle que tu as maintenant ?

Déjà j’ai pris conscience « que le ciel est suffisamment grand pour que tous les oiseaux volent » et je ne vis plus, ou de moins en moins, dans cette comparaison, concurrence malsaine, qui met à mal les humains.
Je suis moi et pas les autres, je me respecte et respecte l’autre et surtout si je compare c’est moi par rapport à
mon évolution.

Je respire enfin et prends le temps.

Quels ont été les moments forts pour toi depuis que tu as commencé à créer ton projet ?

Le jour ou j’ai osé abandonner mon très grand confort
Mon premier client, première facture
Aujourd’hui , car je suis toujours là , je réalise de belles choses , de belles connexions

Si tu devais nous donner 5 expériences ou personnes coups de coeur vécus au long de cette aventure ce serait :

  • Les EQD (les Entrepreneuses Qui Déchirent® et futures) un des premiers groupes où je me suis sentie comprise
  • Mon 1 er stage de libération de la voix et les retours clients
  • Les séances de musicothérapie avec des personnes alzheimer non communicantes dans le verbal, une leçon de
  • vie
  • Les témoignages et les mises en action des personnes que j’accompagne . Je suis juste la lanterne qui montre
  • le chemin, ou le tremplin qui soutient l’envol
  • La fierté de mon mari et de mon fils sur qui je suis

Si tu devais nous partager 5 expériences pas glop , ce serait ?

  • La relance des factures impayées
  • Les mois incertains où la trésorerie s’étiole
  • Les lieux de stages pas toujours adaptés
  • Des partenaires pas très sains
  • Les lancements de programmes ou stages sans inscription (une éternelle remise en question)

Quelles sont les difficultés que tu as traversé pour entreprendre et être la Femme que tu es aujourd’hui ?


Travailler mes freins, mes peurs et je continue à les travailler.
Accepter que je ne pouvais pas plaire à tout le monde (cette blessure du rejet, a été difficile pour moi à panser)
Accepter de me libérer des évènements brutaux et violents de ma vie.

Selon toi, quelles sont les 3 plus grandes forces que tu as et utilises dans ton quotidien d’entrepreneuse ?

Ma volonté de vivre, ma confiance en la vie, mon en-Vie
Ma joie
Ma ténacité (hérité de ma merveilleuse maman , partie trop tôt)

Peut-être que tu as lu des livres, des magazines, vu des films, des vidéos sur YouTube, Facebook ou des
interviews, écouté des podcast , assisté à des conférences qui t’ont inspirée si oui, lesquels ?


Oui Laurie Audibert m’inspire beaucoup ainsi que Martin Latulippe, Mélissa Normandin-Roberge et François
Lemay.
Mon enseignant de la voix de l’être Patrick Pargnien
Les personnes en handicap m’inspirent beaucoup par leur force de vie.
Un livre, le premier qui me vient en tête : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

As-tu demandé un financement pour créer ton projet ?

Non

Cite-nous 3 choses que tu aurais aimé savoir avant de te lancer ?

  • Que la concurrence n’en est pas vraiment une et je cite Linda Leclerc une master québécoise de yoga du rire : « le ciel est suffisamment grand pour que tous les oiseaux volent »
  • Il y a toujours une porte à ouvrir vers du mieux quand tout semble aller mal
  • L’échec ce n’est pas un gros mot , d’ailleurs je suis ambassadrice d’une association qui se nomme Les
    rebondisseurs français

Comment vois-tu les choses pour la suite de tes projets ?

Je vois du bleu pur comme un ciel sans nuage, des paillettes dans les yeux et les cœurs des personnes que
j’accompagne, de la vibration bienfaitrice dans mon cœur.

Est-ce qu’aujourd’hui, ta rétribution financière te satisfait ?

Non bien évidement je souhaite plus d’abondance pour me permettre d’être confortable et autonome et pourvoir redistribuer le trop plein dans de l’aide gracieuse avec mes services auprès de public ayant besoin de ce soutien.
Je le fais déjà mais ne peux le faire plus actuellement

Si tu devais donner UN conseil à une future entrepreneuse, ce serait lequel ?

Vibre ton projet, écoute ton cœur et ton corps , ne reste pas seule , n’hésite pas à te faire accompagner.

Si tu devais donner UNE astuce à une entrepreneuse pour faciliter son quotidien, ce serait quoi ?

Organisation, planification, stratégie

Et enfin, ton PLUS GROS kif d’entrepreneuse, c’est ?

Quand je donne des conférences , j’adore cela

Quelle est ta citaton ou ton mantra inspirant.e, celle qui te donne la force et la foi ?

La vie est belle, chaque jour est une belle nouvelle journée

Et pour finir , quelles sont les femmes que tu admires et pour quelles raisons ?

Laurie Audibert : pour son authenticité
Céline Pod : pour son énergie
Montserrat Caballé : pour son unicité et sa joie de vivre
Anne-Marie Sorbier : ma mère qui m’a donné la vie, le goût de vivre et d’aimer ma vie dans toutes ses étapes de la naissance à la mort

Merci beaucoup pour ton partage, Carole ! Pour retrouver Carole, vous pouvez cliquer ici aller voir son profil et avoir les liens pour la suivre sur les réseaux et découvrir son travail 🙂

Fais connaître cet article au monde entier !
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Envoyer par mail
Imprimer
les Entrepreneuses Qui Déchirent® - nana life
Laisse-nous un mot sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles passionnants

Sur le blog, découvre nos contenus pour t’aider à créer la vie à laquelle tu aspires vraiment.

Hey Girls, je pense qu’on traverse à peu près toutes les mêmes expériences, tout au moins au début. Alors à toutes celles qui sont en train de les vivre de plein fouet et...
Le monde de demain sera féminin. Ne vous en déplaise à ceux qui me répondent “Non, humaniste”. Non. Il sera humaniste PARCE QUE féminin. Je vous préviens, je lâche les chevaux ahah Déjà...
Pas facile de gérer la CFE quand on est entrepreneuse, ici on t'explique ce que c'est et comment s'en défaire !